Download Abrégé de l'origine de tous les cultes by Charles-François Dupuis PDF

By Charles-François Dupuis

Plusieurs personnes ayant paru desirer que je donnasse au public l'abrégé de mn grand ouvrage sur l' origine des cultes , j'ai cru ne devoir pas différer plus long-tems d remplir leur attente. Je l'ai analysé de maniere à présenter le précis des principes sur lesquels ma théorie est établie, et à donner un extrait de ses plus importans résultats, sans m'appesantir sur les détails, que l'on trouvera toujours dans le grand ouvrage.

Show description

Read Online or Download Abrégé de l'origine de tous les cultes PDF

Similar french_1 books

Чертежи кораблей французского флота: CASSARD 1886

Изображения: черно-белые рисунки

Travailler avec les chinois : 8 clés opérationnelles pour réussir

L. a. Chine pose un défi aux dirigeants occidentaux : elle remet en query presque tous les outils et méthodes couramment appliqués par le administration overseas. Pour aider les managers à mener à bien leurs projets avec les Chinois, les auteurs proposent une démarche en trois étapes. : 1 : Identifier les quelques grandes logiques culturelles qui façonnent les comportements de leurs interlocuteurs chinois : les logiques de face, l. a. puissance du modèle familial, leur forme particulière d'individualisme and so forth.

Additional resources for Abrégé de l'origine de tous les cultes

Example text

Naître, croître, vieillir et mourir expriment des idées qui sont étrangeres à la nature universelle, et qui n'appartiennent qu'à l'homme et aux autres effets qu'elle produit. « l'univers, dit Ocellus De Lucanie, considéré dans sa totalité, ne nous annonce rien qui décele une origine ou présage une destruction : on ne l'a pas vu naître, ni croître, ni s'aéliorer ; il est toujours le même, de la même maniere, toujours égal et semblable à lui-même. » ainsi parlait un des plus anciens philosophes dont les écrits soient parvenus jusqu'à nous, et depuis lui nos observations ne nous en ont pas appris davantage.

Ces deux premiers astres sont les seules divinités des naturels de l'île de Sumatra ; ce sont les mêmes dieux que l'on honore dans l'île de Java, dans l'île Cébeles, aux îles de la sonde, aux Moluques, aux îles Philippines. Les talapoins ou les religieux de Siam ont la plus grande vénération pour tous les élémens, et pour toutes les parties du corps sacré de la nature. Les indiens ont un respect superstitieux pour les eaux du fleuve du Gange ; ils croient à sa divinité, comme les égyptiens à celle du Nil.

Le soin de figurer les images et les statues des dieux en égypte n'était poit abandonné aux artistes ordinaires. Les prêtres en donnaient les dessins, et c'était sur des spheres, c'est-à-dire, d'après l'inspection du ciel et de ses images astronomiques, qu'ils en déterminaient les formes. Aussi voyons-nous que dans toutes les religions les nombres sept et douze, dont l'un rappelle celui des planetes et l'autre celui des signes, sont des nombres sacrés, et qui se reproduisent sous toutes sortes de formes.

Download PDF sample

Rated 4.64 of 5 – based on 24 votes