Download Actes d'Iviron, tome 4 : de 1328 au début du XVIe siècle by Jacques Lefort, Nicolas Oikonomidès PDF

By Jacques Lefort, Nicolas Oikonomidès

Show description

Read or Download Actes d'Iviron, tome 4 : de 1328 au début du XVIe siècle PDF

Similar french_1 books

Чертежи кораблей французского флота: CASSARD 1886

Изображения: черно-белые рисунки

Travailler avec les chinois : 8 clés opérationnelles pour réussir

Los angeles Chine pose un défi aux dirigeants occidentaux : elle remet en query presque tous les outils et méthodes couramment appliqués par le administration foreign. Pour aider les managers à mener à bien leurs projets avec les Chinois, les auteurs proposent une démarche en trois étapes. : 1 : Identifier les quelques grandes logiques culturelles qui façonnent les comportements de leurs interlocuteurs chinois : les logiques de face, los angeles puissance du modèle familial, leur forme particulière d'individualisme and so on.

Extra resources for Actes d'Iviron, tome 4 : de 1328 au début du XVIe siècle

Sample text

Il fallait tout tenter, jusqu'à la dernière minute, pour maintenir des îlots de paix, il fallait continuer à lancer des idées de paix, et pousser les groupes de belligérants à un accord qui, sauvant le continent, épargnerait à notre pays - menacé de tout près, par tous - les larmes et les croix d'une nouvelle tuerie. La campagne allemande de Norvège, en avril 1940, avait rendu plus ingrate encore notre tâche de pacificateurs. 38 Léon DEGRELLE : LA COHUE DE 1940 Même les journaux les plus sérieux se laissaient emporter par un tourbillon de folie.

Cette proposition visait tout crûment à obtenir l'abandon par le Reich de ses revendications sur son empire colonial, dont la Grande-Bretagne s'était adjugé la meilleure part, et à compenser cette renonciation par l'attribution à l'Allemagne d'une zone d'influence sur une « partie de l'Afrique », « un territoire à peu près égal au bassin du Congo», disait la note remise par Sir Neville Henderson. « Dans la région de l'Afrique dont il a été question, il serait procédé à un nouveau partage des colonies.

Il télégraphie à M. Spaak, ministre des Affaires étrangères, qui s'étonne de cette communication dont il ignore la cause. Il informe le Premier ministre et le ministre de la Défense nationale. Tous trois sont reçus par le Roi et lui font part de la communication de l'Ambassadeur. Cet entretien n'apporte aucun éclaircissement. » 2 « Peu après, poursuit Pierlot dans son récit, le Roi reçoit M. Spaak et le met au courant avec quelque ennui de l'initiative qu'il avait prise à Londres. Le ministre des Affaires étrangères fait respectueusement les représentations qui s'imposent.

Download PDF sample

Rated 4.93 of 5 – based on 42 votes